Mon parcours

Olivier Claudon

Les souvenirs d’enfance au contact de la chaleur de l’animal ont finalement ressurgi : Dans la créativité la plus pure.
Enfant du pays de La Bresse, là-haut dans les Hautes-Vosges, Olivier CLAUDON est resté fidèle à sa montagne et à la vache vosgienne, l’un de ses thèmes favoris sur ses toiles.
Après des études lyonnaises de 1979 à 1982, pour décrocher un BT en Arts Appliqués, option Arts Graphiques, Olivier CLAUDON quitte la «cité des lumières» et revient s’installer sous la ligne bleue des Vosges au coeur de cette montagne qui l'a vu naître.

Dans une ancienne école qui a connu la fin du XIXème siècle et aménagée en atelier d'artiste, le peintre illustrateur et imagier aime y pratiquer diversité et polyvalence à travers les sujets, les supports, les formats, ou les techniques... Aujourd’hui, sa création tend à s'affirmer de plus en plus vers le thème animalier. Artisan de l’Art, Olivier CLAUDON aime à répéter que "Si le don ne s’apprend pas, le talent ne se gagne qu’à force de travail. Comme le pianiste ou la danseuse étoile répétant leurs gammes, jour après jour..."

Entre 1999 et 2014, une nouvelle touche en forme de reconnaissance est venue s'ajouter sur la palette du peintre. Avec cette intégration au sein de la cellule de création de l’Imagerie d’Epinal, l’artiste va en profiter pour "dépoussièrer" quelques thèmes : le cheval, le golf, le loup, la forêt vosgienne, la pêche à la mouche, le vin, le chat, le cochon, le chien, l'abeille...

L'occasion aussi pour l'Artiste Imagier de faire naître par le crayon une Image d'Epinal dédiée à sa "muse", La Vache Vosgienne.
Encore une fois le ruminant à la ligne blanche qui court le long de son dos reste sujet d’inspiration. Peut-être parce qu’elle est à ses yeux avant tout symbole d’authenticité et de liberté.
Par ses acryliques sur toiles de vosgiennes, il y retourne à chaque fois qu’il le peut; pour se ressourcer, s’évader et sûrement aussi pour un pardon de l' animal qu’il regrette de ne pas avoir magnifié plus tôt. "Quand la porte aux souvenirs s’entrouvre, des images, des odeurs, des émotions se bousculent... Le rituel du verre de lait encore chaud, tout juste tiré des trayons noirs, qui vous laissait de magnifiques moustaches blanches... L’odeur du foin parfumé de soleil... La chaleur de la bête, ma tête bien calée contre son ventre, bercé par la musique du trait de lait perçant l’écume dans le seau en tôle blanche... et là, la vache impatiente de se soulager ses mamelles qui lui tirent la panse vers la paille, me ramenait de mes humeurs vagabondes à la réalité par un cinglant coup de queue,... chasse-mouche que j’avais oublié d’attacher à sa patte !".
Alors vous ne regarderez plus tout à fait La Vache Vosgienne du même œil. Cette gravure sur pattes à la Rembrandt que l’artiste a côtoyé et nourri dans son enfance reste à ses yeux

la plus belle représentation artistique du mariage du noir et du blanc...

A l’image de ses Vosges, terre de contrastes.

Photo Gisselbrecht
Photo Gisselbrecht

Retrouvez dans mes billets d'humeurs, mon actu, les dernières infos, des coups de cœur, des coups de gueule... 

mais aussi les dernières créations à découvrir.

Et une page blanche pour laisser une trace de votre visite.

 

 

 

Billets d'humeur

 

 

 

Contact                     


Olivier Claudon - Artiste/Peintre/Illustrateur - 3, rue de Lansauchamp - 88310 Cornimont - 03 29 24 24 13 - contact@olivierclaudon.com